Vêtements et Accessoires pour la Randonnée et les Sports d'Hiver !

Choisir ses Skis

Trouver ses skis, c’est d’abord accéder à la bonne gamme, c’est-à-dire savoir ce que l’on veut faire avec son matériel et surtout ce que l’on est capable de faire. Il faut donc prendre en compte toute une série de paramètres qui doivent permettre de cerner deux critères principaux :

1/ QUEL PROGRAMME, POUR QUI ?

Il s’agit de savoir pour quels types de pratiques et sur quels terrains vous voulez utiliser votre matériel. Votre programme correspond donc à la manière la plus fréquente dont vous pratiquez le ski, mais aussi à vos ambitions et vos affinités. Voici donc cinq archétypes qui devraient vous permettre de vous situer, sans pour autant restituer la vérité de chacun, chaque skieur étant unique.


LE RACEUR

Pour vous, tout est prétexte à la compète et le ski ne fait pas exception. Vous aimez voir qui est le plus rapide et rien de tel qu’un chrono, un tracé ou un skiercross pour en découdre. Votre objectif, envoyer du gros, toujours plus performant et plus précis.

Gammes conseillées :

> Slalom
Les skis de slalom accessibles sont dérivés des skis de course mais assagis, doté d'une ligne de cotes moins exclusive et de plaques moins performantes. Bref, ce sont des skis efficaces et pointus mais pas des bêtes de course !

> Slalom FIS
Les skis de slalom FIS sont les skis les plus agressifs du marché, les plus explosifs aussi. Capables d’accrocher et de tailler dans les pentes les plus extrêmes et sur les neiges les plus dures, ils exigent de la part du pilote un équilibre latéral parfait, une grande vélocité et une aptitude à rester en avant (flexion de cheville et bassin) optimale, sous peine de catapulte. Faits pour prendre un angle maximal et tourner très court, ces skis ne sont pas faits pour carver, mais bien pour prendre un max de speed entre les rotules. À l’inverse des skis de carving qui bouclent longtemps une fois passée la ligne de pente, les skis de slalom FIS sont développés pour permettre au skieur de finir très tôt son virage, au maximum dans l’axe de la ligne de pente, puis de plonger dans la diagonale en relâchant au maximum la pression sur le ski. Des skis d’expert donc, qu’il vous faudra apprivoiser pour vous éclater sur des courses FFS ou pour passer le test technique.
TAILLES TESTÉES : 165 cm
LARGEUR PATIN : Norme FIS

> Géant
Ce sont les bombes absolues sur piste. Déclinés ou même issus de la course et simplement amadoués par une ligne de cotes moins radicale (rayon plus court) et une construction plus souple, ces géants accessibles offrent un maximum de chevaux sous le capot. C’est l’idéal pour tailler des courbes à 70 km/h sur piste, prendre un maximum d’angle et sentir une accélération de folie sous les pieds, ou s’attaquer à une flèche voire même à une course FFS, et coller une seconde au marmot du coin. À moins que vous préfériez claquer un enchaînement de courbes coupées à Mach 40 devant un parterre de mannequins russes. Encore faut-il mériter ces skis car, tout le monde le sait : sans contrôle, la puissance n’est rien ! Ne surestimez pas votre niveau au risque de vous retrouver avec un ski trop difficile pour vous…
TAILLES TESTÉES : entre 174 et 180 cm
LARGEUR PATIN : entre 62 mm et +

> Géant FIS
La comparaison, souvent utilisée, a le mérite d’être explicite : les skis FIS sont au ski ce que les F1 sont à l’automobile, une vitrine du savoir-faire et de la performance, mais aussi un laboratoire d’essais. Directement issus des ateliers course, ces skis de géant FIS produisent plus de vitesse en courbe que n’importe quel engin sur neige. Ils accrochent plus, accélèrent fort et permettent de prendre des angles extrêmes. Un seul but pourtant : tomber le chrono. Mais comme toujours, la performance crée ses exigences et ses contraintes. Pour piloter de telles bombes, il faut se lever tôt le matin, être doté d’une technique de pointe et d’une excellente condition physique. Bref, ces skis s’adressent à une élite, amateurs chevronnés, passionnés illuminés, anciens compétiteurs ou futurs moniteurs qui doivent en découdre avec l’Eurotest. Car une fois les bâtons placés derrière le portillon, il n’y a que vous, vos skis et le chrono…
TAILLES TESTÉES : entre 185 et 192 cm
RAYON : > 27 m


LE CARVEUR

Votre kif, c’est une belle piste bien damée. Vous maîtrisez (ou vous tentez de maîtriser) la conduite coupée et vous en abusez. Vous ne vous refusez pas un petit tracé, une petite flèche ou un petit chamois pour vous tester, mais le chrono n’est pas une fin en soi. De même, vous skiez partout, même si le but ultime reste de tailler des courbes de fou, avec du style et du speed.

Gammes conseillées :

> Piste performance
Une gamme de skis dédiée aux amateurs de sensations fortes sur piste, qui maîtrisent la conduite coupée et cherchent un ski à la fois très performant, mais aussi polyvalent et confortable. Dans ce cadre, la polyvalence s’applique à la capacité du ski à se piloter en virages courts, moyens et longs, mais aussi à son aptitude à passer du coupé au glissé. Sur ces skis, le skieur cherche un maximum de contrôle et d’accélération, histoire de trouver des sensations très sportives sur piste. Ces skis sont d’excellente facture et très haut de gamme.
TAILLES TESTÉES : entre 172 et 178 cm
LARGEUR PATIN : entre 62 mm et +

> Piste accessible
Souvent déclinés des "piste haut de gamme" ou "piste performance", ces skis sont faits pour être évolutif et rassurer le skieur en devenir. Evidemment, le premier combat se joue sur le prix avant d'être sur la skiabilité. Les "piste accessible" doivent permettre de déraper sans jamais accrocher, aider à entrer en courbe en assistant la première phase de virage, bref, ils doivent être faciles et rassurants, ce qui n'empêche pas un minimum de performance.

> Piste haut de gamme
La gamme piste haut de gamme correspond à des skis de pistes particulièrement confortables et polyvalents. Ils savent jouer entre conduite coupée et glissée, mais aussi entre grands et petits rayons. Ils ne doivent pas être limités au carving, et doivent s'adapter aux terrains plus chaotiques (bosses, trafolle).

> All mountain enduro
La gamme "all mountain enduro" valorise des skis extrêmement polyvalents mais aussi performants. L’idée, un ski 60% piste et 40% hors-piste, voire 50/50, pour bons skieurs de pistes désireux de s’aventurer dehors ou pour les freerideurs qui cherchent un produit avec un gros rendement sur piste. Bref, des skis très haut de gamme avec un gros potentiel en conduite coupée sur piste mais aussi une grande efficacité en hors-piste, quelle que soit la neige.
TAILLES TESTÉES : entre 172 et 178 cm
LARGEUR PATIN : entre 82 et 90 mm


LE CRUISER

Votre objectif : skier partout, sur tous les terrains ! No time, no stress, vous ridez à la cool, sur piste comme en dehors, avec comme seul objectif de prendre votre pied sans le casser. Le bonheur, c’est simple comme le ski…

Gammes conseillées :

> All mountain confort et All mountain freestyle
Les skis de ces deux gammes doivent avant tout être confortables pour la première et pour la deuxième, répondre à la tendance nord américaine des skis all mountain dit "freestyle" car bi-spatulés sans pour autant s'adresser à des spécialistes. Le ski confort, c’est d’abord un ski facile, aisé à prendre en main, sur lequel on se sent bien tout de suite et qui offre des sensations immédiates. Un ski confortable, c’est aussi un ski qui requiert un minimum d’effort physique, qui absorbe le  terrain et surtout, qui rassure. Enfin, un ski confortable permet de se sentir en sécurité, que ce soit à petit rendement, mais aussi à grande vitesse. Les skis de cette gamme "all mountain confort" se doivent d’être les plus confortables possible dans toutes les conditions rencontrées sur piste, que ce soit en conduite glissée comme en coupée, mais aussi en grands comme en petits virages. Ils doivent aussi permettre de sortir tranquillement des pistes avec un minimum d’aisance. Cette catégorie se destine à tous ceux qui vivent le ski davantage comme un loisir, qu’ils passent une ou cinq semaines par an sur la neige. Bref, des skis pour faciliter la vie et donner du plaisir au plus grand nombre.
TAILLES TESTÉES : entre 172 et 178 cm
LARGEUR PATIN : entre 74 et 82 mm

LE FREERIDER

Vous ne pensez qu’à une chose : checker le spot. Pour vous, le ski, c’est de l’autre côté que ça se passe, là où la pente est immaculée, où la neige est vierge. Et si vous ne rechignez jamais à skier sur piste, les combes, la forêt, les pentes ouvertes et les couloirs étroits, tous sont vos terrains de chasse. Pour le reste, la poudreuse est votre drogue, votre connaissance du milieu et de la neige votre ange gardien, votre ARVA et vos acolytes, votre bouée de sauvetage…

Gammes conseillées :

> Freeride
Cette gamme Freeride correspond à des skis polyvalents et performants, nés pour rider dans toutes les conditions de neige possibles en hors-piste comme sur piste. L’idée, c’est pouvoir passer un hiver en Europe avec une seule paire de skis, sortir à la moindre occasion, pourquoi ne pas tailler des courbes sur piste et dans tous les cas, abattre du dénivelé. Un programme 60% hors-piste, 40% piste pour des skieurs expérimentés.
TAILLES TESTÉES : entre 174 et 182 cm
LARGEUR PATIN : entre 89 et 100 mm

> Fat Freeride
Les fats sont des skis de hors-piste performants, taillés pour être efficaces dans toutes les conditions de neige hors-piste et rester skiable sur piste même si ce n'est pas leur domaine. Contrairement aux skis de freestyle BC (les plus fins), c'est la vitesse qui prime sur le ludisme en hors-piste.

> Big Mountain Rocker
Les Big Mountain Rocker sont d'abord des skis à image, des skis aux mensurations exceptionnelles et hors-normes, taillés pour les grands espaces et envoyer du pâté hors des pistes. Certains sont encore skiables sur piste, d'autres moins selon qu'ils soient à cambre inversé ou pas, mais tous sont exclusifs. Sans remettre en cause l’efficacité et le  bien-fondé des fats classiques, l’apport des spatules Rocker dans ce type de programme est une véritable révolution et commence à atteindre une certaine maturité. De cette  révolution résulte une nouvelle façon de skier en poudreuse. Moins technique, moins physique, plus ludique, le ride en profonde devient encore  plus léger, plus libre, plus accessible aussi. On peut affirmer aujourd’hui qu’il suffit de chausser un bon Big Mountain Rocker en vraies conditions de poudre pour ne jamais plus revenir en arrière… Et ce n’est que le début…
TAILLE EXIGÉE : entre 183 et 192 cm
LARGEUR PATIN : entre 106 et 128 mm

> Freeride rando
C'est la nouvelle tendance qui associe skis de freeride et peaux de phoque, avec de multiples différences par rapport aux purs skis de rando. Il s'agit donc de skis conçus pour descendre, donc de vrais skis alpins, mais allégés et adaptés pour recevoir facilement le montage de peaux de phoque.


LE FREESTYLER

Snow park ou terrain naturel, peu importe, ce qui compte, c’est de s’envoyer en l’air, tête en bas et réception to fakie si possible. Vous êtes new school et vous passez autant de temps en l’air que sur la neige, sur un rail, ou à l’hôpital… Même pas mal !

Gammes conseillées :

> Freestyle
Les skis de freestyle sont tous à double spatule afin de pouvoir skier en mode normal comme en marche arrière (switch). Néanmoins, ils ne sont pas tous identiques et l'on peut dessiner deux grandes familles : les freestyle hardcores et les freestyle accessibles. Les premiers sont taillés pour envoyer du gros sur les kickers et pas forcément faciles à skier alors que les seconds permettent de s'initier au freestyle mais apparaissent avant tout comme des skis très polyvalents.

> Freestyle backcountry
Les freestyle backcountry sont à l'image des freestyle, c'est-à-dire à deux visages, mais de manière encore plus marquée. En effet, les plus fins d'entre eux parviennent à jouer sur tous les plans, polyvalents en hors-piste et encore skiables sur piste, alors que les larges sont hyper spécialisés, quasiment inskiables sur le dur. Bref, des skis de niche, pour poser en switch depuis le sommet d'une barre rocheuse. Exclusif ?


2/ NIVEAU TECHNIQUE

Le niveau technique d’un skieur dépend en partie du terrain sur lequel le skieur évolue mais aussi du type de conduite qu’il est capable d’effectuer, en partant du principe que la conduite coupée est le must, même si sur certains terrains (poudreux ou snow park), ce type de conduite n’est pas praticable. Nous vous proposons donc six paliers pour vous permettre de situer plus ou moins facilement votre niveau.

> Niveau 1 : Débutant

Caractère de ski préconisé : accessible et tolérant
Terrain de jeu : pistes débutant et pistes bleues.
Type de virage : chasse-neige, virages parallèles, vitesse très faible.
Type de conduite : dérapée et glissée.
Position générale : position assise, bassin en arrière, skis très écartés, bras ballants le long du corps… En gros, vous êtes à cul comme le veut l’expression populaire et comme le montre votre silhouette …

> Niveau 2 : Intermédiaire

Caractère de ski préconisé : accessible, tolérant et confortable
Terrain de jeu : pistes bleues et rouges.
Type de virage : virages parallèles, vitesse faible à moyenne.
Type de conduite : maîtrise parfaite du dérapage, bonne conduite glissée.
Position générale : toujours « à cul » mais vous êtes moins « assis sur vos skis ». Les mollets sont encore douloureux et vos jambes encore très raides, mais vous vous êtes un peu redressé : c’est le début de l’homoskius.

> Niveau 3 : Avancé

Caractère de ski préconisé : confortable, tolérant et performant
Terrain de jeu : pistes bleues à pistes noires avec pourquoi pas, quelques bords de pistes poudreux ou hors-pistes faciles, voire les modules very easy du snow park.
Type de virage : maîtrise du virage parallèle. Vitesse moyenne ou rapide. Vous savez varier les rayons, allonger la courbe, virer court, évoluer entre les bosses. Les plus aguerris commencent à faire évoluer le ski sur la carre en exerçant plus de pression en fin de courbe. Le début du carving.
Type de conduite : conduite glissée maîtrisée. Pour les meilleurs, début de la conduite coupée. Position générale : vous commencez à bien fléchir vos jambes et vous appuyer sur la languette de vos chaussures. Votre bassin est bien à l’aplomb de vos pieds et vos bras plus en avant. Mais au moindre problème, votre équilibre se déplace sur l’arrière. Pire encore, vous tournez souvent en plaçant le bassin à l’intérieur du virage. Vous êtes souvent trop crispé et trop raide.

> Niveau 4 : Expert

Caractère de ski à privilégier : performant à très performant, voire exigeant ou exclusif
Terrain de jeu : toutes pistes. Stades de slalom. Hors-pistes. Snow park.
Type de virage :

- Piste : les belles frissonnent sur le télésiège en vous admirant abréger ce mur bosselé en deux courbes bien speed. Vous savez aussi carver plus que de raison… Vous êtes un caïd.
- Stade de slalom : vous avez moins de 100 pts FFS, vous vous qualifiez en finale du Challenge des moniteurs ou vous avez ou vous courez encore en FIS.
- Hors-piste : conditions difficiles ou neiges immaculées, vous envoyez du gros, vitesse Mach 3 et contrôle total.
- Snow park : vous faites partie de la scène française …

Type de conduite : conduite coupée performante ou très performante.
Position générale : équilibration avant arrière et latérale parfaite.